Sanitaire et Social: pratiques et pédagogies en action

“Sanitaire et Social: pratiques et pédagogies en action”

Souhaitant favoriser les rencontres pluri professionnelles entre  les acteurs du social, du sanitaire, et du médico-social, l’EMAP a organisé en novembre 2016 une matinée d’échanges et de réflexions autour de la thématique « sanitaire et social : pratiques et pédagogies en action ».

Les étudiants des promotions de l’EFTS et de l’IRFP ont pu découvrir la réalité du terrain grâce aux témoignages de professionnels.

Franck Pitteri, directeur de l’IRFP, a questionné l’évolution de la prise en charge des personnes accompagnées et les enjeux de la pluridisciplinarité.

Jacques Audoux, cadre de proximité à la Fondation Père Favron, a proposé des définitions autour des concepts de la pluridisciplinarité et de l’interdisciplinarité. Le travail en équipe au sein de la fondation Père Favron a ensuite été illustré par les témoignages d’Aurélie Amony (Educatrice spécialisée) et de Kévin Georges (Psychomotricien).

Puis Mona Pader, directrice de l’EHPAD des Lataniers,  nous a expliqué les difficultés à prendre en compte la personne dans sa globalité et la nécessité pour les équipes de s’adapter aux mutations des pratiques professionnelles. Face à ces évolutions le travail en équipe pluridisciplinaire s’avère nécessaire.

Olivier Simon, infirmier du CMP de Saint Pierre, précise, lui, la nécessité des partenariats mais également l’importance de la construction de réseaux pour prendre en charge le patient.

Jean Yves Gilles, directeur de l’EMAP, a ensuite présenté le projet pédagogique de l’EMAP qui repose notamment sur la construction de nouveaux mécanismes d’apprentissages et de professionnalisation. Julien Catalan, responsable pédagogique de l’EFTS, a exposé les évolutions du métier d’AES.

Ces interventions ont été ponctuées de temps d’échanges avec la salle.

Audrey Gonin, professeure à l’Ecole de travail social de l’Université du Québec à Montréal (UQAM), et Flavie Plante, docteure en sciences de l’information et de la communication, référente de recherche à l’EMAP, ont clos cette matinée en proposant des pistes de réflexions et de travail sur l’articulation du sanitaire et du social.

Professionnalisation et interdisciplinarité.

Des ateliers de médiation éducative et thérapeutique.

 Le projet pédagogique de l’EMAP intègre la nécessité de créer des liens entre les apprenants du social dans ses différentes filières et avec les étudiants du secteur paramédical. Ces échanges et partages sur des compétences communes ou complémentaires préparent au travail interdisciplinaire dans le champ large de l’intervention sociale et sanitaire.

Application directe dans le centre de formation, les équipes de l’IRFP et de l’EFTS ont perçu l’intérêt de créer des espaces d’activité de médiation pour confronter les apprenants à des supports exploitables à la fois sous un versant éducatif et/ou thérapeutique.

Différents ateliers ont été menés à partir de 4 supports de médiation favorisant la rencontre et le partage dans le contexte socio-culturel réunionnais: la musique, la cuisine, le sport et le jardin.

250 apprenants présents dans ces ateliers ont vécu la première expérimentation de ce qui devrait constituer en 2017 un incontournable pédagogique du centre de formation, autour d’une approche d’outils de médiation inter-disciplinaire.

Pour 2017, un projet de jardin collectif co-géré avec la Fondation Père Favron est à l’étude, et une cuisine centrale équipée sera livrée dans les prochains mois.  Ces équipements ont pour vocation  de favoriser la réflexion collective et transversale sur l’alimentation et la Santé, le bien être, le développement durable et le vivre ensemble. Ils inscrivent également l’EMAP dans la dynamique actuelle de “développement social local durable” de son quartier d’appartenance.

L’EMAP remercie tous les partenaires présents ayant permis la réussite de cette journée.

Repas sous les flamboyants

Atelier Yoga

Restitution Atelier musique

Atelier cuisine