Le projet associatif

Une politique de production et d’adaptation des compétences pour consolider la professionnalisation des intervenants du secteur

Produire de la qualification /compétences des professionnels pour accompagner la personne fragile dans son projet de vie

L’évolution des données environnementales – et notamment les lois du 2 janvier 2002 et du 11 février 2005 – rend indispensable le passage d’une logique de placement à celle d’accompagnement des usagers, à travers le projet individualisé. Pour L’EMAP, l’accompagnement est une fonction transversale à l’ensemble des métiers qui ont pour mission d’aider une personne à atteindre ses objectifs : on accompagne quelqu’un par rapport à son projet et dans des environnements particuliers. Dans cette perspective, l’accompagnement consiste à identifier les besoins des personnes en même temps que les exigences de ses environnements et à mener le travail visant à faire acquérir les compétences et les qualités nécessaires pour faire face à ces exigences.

Sur ces bases, l’EMAP sou tend son action des valeurs fondatrices de l’éducation populaire : autonomisation, dignité, promotion individuelle et citoyenneté, accès aux savoirs.

Pré-professionnaliser et professionnaliser : la formation tout au long de la vie

Ces enjeux passent par la nécessité de mettre en place un dispositif de formation tout au long de la vie en mesure de proposer des modalités d’acquisition et d’enrichissement de compétences au jeune, au demandeur d’emploi et au salarié. Concrètement, ce dispositif croise différentes voies d’accès à la formation et se compose aujourd’hui de trois étages différenciés selon les publics : élaboration de projet, formation diplômante et action de formation continue. En outre et pour accompagner l’evolution des pratiques, professionnelles l’EMAP s’est positionnée sur la recherche-action comme demarche methodologique de formation et d’accompagnement des professionnels et des établissements et services.

Proactivité

Un autre défi est à prendre en compte : celui du développement de modes de réponses nouvelles afin de coller aux besoins émergeant de situations singulières, nécessitant des métiers nouveaux. La pluralité et la diversité d’usagers, de situations, de contextes d’emploi, etc., impose en effet l’exigence de vigilance et de proactivité. Il s’agit d’enrichir l’accompagnement de l’usager dans sa singularité.

Travail en réseau

L’EMAP s’inscrit dans le projet UNAFORIS qui vise à reconfigurer l’offre de formation professionnelle du social selon deux objectifs principaux :
– Révision des Diplômes d’Etat
– Mise en place d’une plateforme régionale et d’une Haute Ecole Professionnelle de l’Action Sociale et de Santé