L’institut de formation en psychomotricité

    L’IFP de Bordeaux a établi une convention avec l’UFR Santé de l’Université de la Réunion en 1993 pour une année préparatoire délocalisée. La convention entre les deux universités prévoyait une mission d’une semaine pour un enseignant psychomotricien. Au cours de cette semaine le missionnaire communiquait l’information sur la filière à l’ensemble des étudiants de PACES, rencontrait les conseillers d’orientation pour diffuser le dispositif et des informations sur le métier aux lycéens et prenait contact avec le réseau de professionnels. A cette époque les étudiants réunionnais concourraient sur le même quota que les Bordelais. Quelques réunionnais réussirent leur admission à l’IFP de Bordeaux dans ces conditions. A partir de l’année 2000-2001 après le changement de politique dans la gestion des quotas, deux places spécifiques furent obtenues pour l’île de la Réunion. Nous saluons les efforts de l’IFP de Bordeaux qui a étendu l’expérience en 2002 l’expérience aux Antilles Guyane avec 5 places et en 2003 à la Polynésie avec 2 places.

    Au fils des années ces jeunes diplômés ont nourris le maillage régional et ont pu accueillir en stage leurs compatriotes en cours d’étude.

    En 2008 c’est un étudiant réunionnais qui a été major du diplôme d’Etat au niveau national. Son diplôme en poche il s’est empressé de retourner à l’Ile de la Réunion pour faire profiter son département d’origine de ses compétences.

    Après l’obtention de l’agrément en mai 2012, un quota spécifique à été attribué à La Réunion par le Ministère de la Santé. L’Institut Régional de Formation en Psychomotricité (IRFP-EMAP) peut donc ainsi ouvrir ses portes le 05 octobre 2012, avec le soutien financier du Conseil Régional de La Réunion et de l’Union Européenne, ainsi que celui de l’Agence Régionale de Santé de La Réunion. Il renforce ainsi très significativement le pôle santé de l’EMAP.

    L’IRFP-EMAP a pour objectif de délivrer les enseignements théoriques et pratiques visant à l’obtention du Diplôme d’Etat de Psychomotricien, dans le respect de l’arrêté du 7 avril 1998 relatif aux études préparatoires au diplôme d’Etat de psychomotricien et qui définit le cadre légal de la formation.

    La formation s’effectue sur trois années au cours desquelles les étudiants devront acquérir des connaissances théoriques et cliniques. La professionnalisation doit donc s’effectuer progressivement avec des étapes qui sont importantes de définir et de respecter sur le plan pédagogique. Quatre axes organisent la pédagogie :

    – penser la psychomotricité

    – penser l’intervention du psychomotricien

    – travailler en équipe pluridisciplinaire

    – intégrer les principes éthiques et les règles déontologiques des professions de santé

    L’IRFP dispose d’un conseil technique.

    Les enseignants sont tous des professionnels de terrain qui délivrent un enseignement dans leurs spécialités respectives. Ce choix pédagogique permet de garantir une formation qui prenne réellement en compte le terrain. Les savoirs transmis sont actualisés en fonction de l’évolution des contextes d’exercice et les compétences à acquérir sont bien en phase avec les besoins du secteur d’activité.

    Chaque année, des enseignants de métropole, hautement compétents dans leurs domaines, sont invités pour réaliser des enseignements spécialisés.

    L’IRFP a établi un partenariat pédagogique avec deux institutions majeures :

    – l’UFR Santé de l’Université de la Réunion. Ce partenariat porte sur l’accès à la formation par la voie de la Première Année Commune des Etudes de Santé (PACES). Un partenariat pédagogique est en cours d’élaboration pour l’enseignement des matières fondamentales.

    – l’Institut Supérieur de Rééducation Psychomotrice de Paris (ISRP), plus importante école française de psychomotricité. Ce partenariat permet de viser l’excellence dès la première année de formation pour l’IRFP en bénéficiant du savoir faire en ingénierie de formation et des ressources pédagogiques de l’ISRP.

    D’autre part, l’EMAP est située dans le périmètre de la Fondation Père Favron, association gérant de très nombreux établissements médico sociaux et employant entre 15 et 20 psychomotriciens. C’est une véritable opportunité de synergie de formation entre ces deux institutions qui pourra se réaliser à travers l’accueil des stagiaires.

    Les salles de cours sont équipées de matériel multimédia permettant des enseignements documentés et vivants.

    Les étudiants disposent d’un centre de documentation spécialisé dans le champ sanitaire et social comprenant + Centre de documentation2de 1400 ouvrages, c’est un outil majeur pour les démarches d’apprentissage. Un partenariat entre l’EMAP et l’Institut Régional du Travail Social (IRTS) permet aux étudiants d’accéder à l’ensemble du fond documentaire de l’IRTS. Vous trouverez à l’EMAP un fond documentaire enrichi régulièrement et qui couvre le domaine des sciences sociales : Actualité et politiques sociales, Handicap, Exclusion et insertion sociale, Famille, Enfance, Personne âgées, Santé, Education, Formation…. Le fond est complété progressivement dans les champs des sciences humaines et médicales. Il est animé par Madame Joséphine ESTIVAL qui vous accueillera et vous orientera dans vos recherches documentaires. Une salle informatique de 25 postes récents permet aux étudiants de réaliser leurs travaux pédagogiques et de rechercher de la documentation sur Internet.

    Un espace cafétéria est à disposition des étudiants, avec des tables aménagées à l’ombre des arbres. Il est équipé de plaques de cuisson, de micro-ondes, de réfrigérateurs et de distributeurs, et est à votre disposition pour les collations et la prise des repas Tout pour reprendre des forces avant de retourner au travail !

    Cliquez ici pour afficher le plan d’accès

    Par le bus : Réseau de bus ALTERNEO Lignes 4, 7 et 13A Arrêt « Foyer Albert BARBOT »