Charte et stratégie Erasmus

L’IRFP EMAP a pour objectif d’enrichir la formation de ses étudiants par une expérience à l’étranger. L’objectif est d’élargir la connaissance des pratiques professionnelles. Mais il est aussi de favoriser le développement personnel des futurs professionnels et le développement de leur capacité à coopérer. Enfin, la mobilité étudiante prépare à la mobilité professionnelle. En effet la certification obtenue est un diplôme d’Etat, ce qui permet à ses titulaires de travailler facilement dans tous les pays membres de l’UE.

Pour cela, l’IRFP EMAP intègre les critères d’ingénierie pédagogique définis dans l’Espace Européen de l’Enseignement Supérieur. Il met en place pour l’année universitaire 2017-2018 la semestrialisation, les crédits ECTS, le supplément de diplôme et la mobilité.

Nous nous appuyons pour cela sur les compétences du directeur de l’IRFP EMAP qui a déjà été coordinateur Erasmus dans un institut de formation en psychomotricité français.

Nous utilisons les compétences métier définies dans le cadre des travaux de réingénierie du diplôme d’état actuellement en cours. Le directeur de l’IRFP EMAP est fortement impliqué dans les consultations organisées menés sous la responsabilité du Ministère de la Santé et du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, et visant à la mise en place des grades LMD pour notre profession.

Nos objectifs :

  • Établir des partenariats Erasmus avec des établissements titulaires d’une charte et délivrant une certification pour l’exercice de la profession de psychomotricien ou professions assimilées.
  • Mettre en œuvre des mobilités d’études
    • Sortantes, pendant S3 ou S4, pour 3 étudiants
    • Entrantes pendant S3 ou S4 ou S5 pour 3 étudiants
  • Mettre en œuvre des mobilités sortante de stage entre S4 et S5 et après S6.

Aucune condition liée au genre, à la race ou à la religion n’est mise en œuvre.

Les personnes porteuses de déficiences et en situation de handicap bénéficient d’aménagements individualisés des conditions pédagogiques, dans la mesure où elles peuvent présenter une attestation indiquant leur capacité à suivre la formation.

Les unités d’enseignement seront présentées conformément au modèle présenté dans le guide des ECTS.

La méthode de calcul des crédits ECTS suit les recommandations de l’UE, ce qui facilite la contractualisation des mobilités d’études et de stages.

Les programmes seront échangés avec chaque partenaire de façon à établir le contrat d’étude le plus opérationnel pour l’étudiant.

Des sessions spéciales de cours peuvent être organisées pour les étudiants sortant, avant ou après leur mobilité, afin de rattraper des contenus de formation jugés indispensables.

Les étudiants devront réaliser avoir un niveau linguistique suffisant avant de réaliser la période de mobilité. Une préparation linguistique sera exigée si nécessaire.

La formation, est organisée sur le principe de l’alternance intégrative entre centre de formation et site qualifiant. Un coordinateur des stages s’occupe de leur organisation et de leur suivi. Les stages font partie intégrante du programme de formation.

Les étudiants entrants seront accompagnés pour leur recherche de stage avant le début de la période de mobilité.